Le Wifi coupé n’empêche pas Google d’espionner en cachette ses utilisateurs

A lire aussi

© REUTERS/ Eric Gaillard

Android, le système d'exploitation mobile de Google, possède une option qui permet au téléphone de continuer à chercher des points de connexion sans pour autant se connecter. Les signaux émis permettent ainsi de localiser l'appareil, relate le site Sciences et Avenir.

Google a confirmé auprès de Quartz la collecte de cette donnée en précisant que celle-ci n'a jamais été stockée. Les adresses de cellules de GSM sont effectivement transmises depuis janvier 2017 pour, apparemment, «améliorer la vitesse et la performance de l'acheminement des messages».

Google s'est engagé à mettre fin à cette pratique douteuse d'ici à la fin du mois.

Le géant internet Google s'était récemment vu infliger une amende de plus de 2,4 mds EUR pour avoir conféré un avantage illégal à son comparateur de prix.

Bruxelles a sur le feu deux autres dossiers antitrust où il pourrait aussi sanctionner Google. Le premier concerne Android, son système d'exploitation sur smartphone, une décision à venir en décembre, selon des sources proches du dossier à Bruxelles. Le second concerne AdSense, sa régie publicitaire.

 

Source: 
Sputnik France