Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: media_youtube. In order to fix this, put the module back in its original location. For more information, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1128 of /home/imfura/public_html/includes/bootstrap.inc).

Le Salon Mondial de la Téléphonie Mobile: Innovation par Innovation.

A lire aussi

A lire aussi

mwc en image.

Li-Fi : l’Internet haut débit par la lumière, star du salon MWC 2016

Li-Fi étiologiquement vient de la combinaison de deux mots anglais, Light pour dire Lumière et Fidelity pour dire Fidélité, signifie simplement que nous allons bientôt allumer la lumière pour avoir accès à une connexion qui se veut fiable et sécurisée. Dans le chemin parcouru par cette technologie, on se rappelle qu'en septembre 2015, Lucibel, une entreprise française spécialisée dans l’éclairage Led, testait avec la Sogeprom un prototype de luminaire Li-Fi pour diffuser, via la lumière, une connexion Internet bidirectionnelle à 1 Gb/s. Très prometteuse, cette technologie se posait en alternative crédible au Wi-Fi. Cette semaine à Barcelone, le salon MWC 2016 a remis en lumière cette technologie plus que prometteuse.

En lisant la notice technique, deux questions viennent à l'esprit. Une négative, nous signale que nous ne pourrons peut être pas nous balader entre les chambres de notre maison et continuer d'être connectés au réseau comme c'est le cas de nos jours avec notre Wi-Fi préféré. Cependant les têtes pensantes du Li-Fi, relativise très vite et nous fait penser positivement pour notre sécurité. Selon ces derniers, ce réseau serait plus sure car inaccessible aux personnes qui n'ont pas droit au même toit que nous et donc à la même lumière…Logique, surtout qu’une semaine avant le MWC 2016, Avast a fait un test en décidant de pirater les comptes de toutes les personnes qui se connecteraient à leurs réseaux Wi-Fi sans fils. Réponse : En seulement 4 heures, plus de huit millions de données issus des terminaux de 2000 utilisateurs avaient été dérobés.

Cet avantage oriente donc clairement les choses car, même si les coûts estimatifs ne sont pas encore établis, on les imagine moins concurrentiel que ceux des réseaux existants. Du coup, le marché le plus visé serait celui des banques, des activités plongées dans la recherche et le développement et toute autre structure soucieuse de sa sécurité. Lucibel assure d'ailleurs que cette technologie sera d'un bon intérêt surtout qu'elle serait sanitaire car les « ondes lumineuses sont inoffensives pour le corps humain, voire bénéfiques à certaines fréquences ». D'après Futura Science, cette dernière assertion peut bien être sujette à débat.

Et si l’ex-patron d’Apple était contre la stratégie de la boite sans rien dire ?

On se rappelle que Steve Jobs avait usé de tous les moyens pour faire signer John Sculley à Apple. Cette phrase sèche semble finalement avoir touché celui qui devait être le manager de la marque à la pomme pendant dix ans de 1983 à 1993: «  Veux-tu continuer à vendre l’eau sucrée ou tu veux enter dans l’histoire ? » C’est manifestement un Sculley, voulant marquer l’histoire, qui présente au Mobile World Congress, non pas une nouvelle cannette fashion, de coca cola, mais un Smartphone Androïde styliste et substantiel : Le MV1.

Le style on se l’imagine bien et côté substance quoi donc… ? Le MV1 dispose d’un écran de cinq pouces HD 720p derrière lequel on trouve un processeur Snapdragon 212 quadricoeur cadencé à 1,3 GHz accompagné par 1 ou 2 Go de RAM selon le modèle. Il profite d’un emplacement dual-SIM, offre 16 Go d’espace de stockage, ce qui est peu, extensible jusqu’à 64 Go par carte MicroSD, c’est déjà pas mal ! Bien entendu, on n'oublie pas la photo, avec deux capteurs, un peu maigrelets. En façade, on ne court pas dans les pixels… Il n'affiche que 2 Mpixels et 8 Mpixels à l'arrière. Enfin, pour le système d'exploitation, le MV1 n'a pas droit à Marshmallow (Android 6.0) puisqu'il tourne sous AndroidLollipop 5.1 ou Cyanogen OS 12.1.1. Enfin, il embarque une batterie de 2500 mAh.

Ce Smartphone 4G n’est donc pas un « foudre de guerre » l’avise Obi Worldphone. Mais il coûte cinq fois moins chère qu’un iPhone. Ensuite, 139 dollars pour la version 1 Go de Ram et 149 dollars pour la version 2 Go de Ram, peut paraître « honnête ». Côté stratégie, c’est un John Sculley décidément studieux, qui embarque dans les marchés moins exigeants pour continuer de « marquer l’histoire ». Ce Smartphone est d’ores et déjà disponible en Asie et en Afrique. On l’annonce aussi dès le mois de mars prochain en Amérique latine, ainsi que dans une Europe affaiblit par des successions de crises.

Que faire des batteries de Smartphones qui se déchargent très vite ?

Si les capacités de la batterie de cette MV1 précédente vous semblent faibles, prenez votre mal en patience. Oppo à travers le Super VOOC promet de charger entièrement votre batterie 2500 mAh de Smartphone en 15 minutes ! Précurseur dans le domaine de la recharge rapide avec le système VOOC, Oppo continue d'innover et a présenté au Mobile World Congress, la seconde génération de son standard maison.

Pour les plus soucieux, Oppo indique que le système fonctionne avec des impulsions à bas voltage et qu'il n'y a donc aucun risque de surchauffe. La température de la batterie ne dépasserait d'ailleurs pas les 3,3 degrés. Cette nouvelle technologie se base sur un algorithme spécifique et une tension en 5 volts qui garantit la sécurité et la stabilité du système. Pour le moment on s’accroche aux dires … en attendant des tests plus surs. Seul point contraignant, peut être que votre Smartphone n’a pas été conçu en prenant en compte les protocoles de cette nouvelle charge rapide. Reste donc à souhaiter que les concepteurs en tiennent compte.

Le Salon Mondial de la téléphonie mobile est vraiment un four tout.

On pense tous aux Smartphones, et si l’utilisation différait souvent ? Akyumen se souci du fait que nous ayons dans nos maisons à la fois des Smartphones, mais aussi des projecteurs et des vidéoscopes. Il veut ainsi proposer d'ici juin un Smartphone de 5,5 pouces - le Hawk - et une ph-ablette de 7 pouces - le Holofone - tous deux équipés d'un pico-projecteur avec une taille d'image pouvant atteindre les 100 pouces.

En plus de cette fonctionnalité supplémentaire, le Hawk tournera sous Android Marshmallow grâce à un Mediatek Helio X10 et 3 Go de mémoire vive. De son côté, le Holofone embarquera un Cherry Trail 8300 de chez Intel, avec 4 Go de mémoire vive. Les deux appareils auront droit à un capteur photo de 13 mégapixels. Ils seront disponibles en France en juin prochain pour 650 euros. Le marché africain serait apparemment moins attrayant…

L'idée de placer un projecteur dans un Smartphone n'est pas nouvelle. Plusieurs marques s'y sont déjà essayées, parmi lesquelles Samsung avec son GalaxyBeam. Mais pour Akyumen, l'idée est d'offrir une projection plus lumineuse, qui monte à 35 lumens (contre 50 pour une tablette Yoga Tab 3 Pro). Un chiffre record pour un Smartphone. Les journalistes de 01net l’ont essayé, le rendu était plutôt bon lors de l’essai dans une pièce sombre.

Volvo : bientôt la voiture sans clé ?

Volvo a fait la démonstration, sur une S90, de son système de déverrouillage des portières sans clé. A la place, une simple application et une connexion Bluetooth. C'est certes très pratique, mais les contreparties sont handicapantes. Impossible de démarrer avec un Smartphone déchargé par exemple, et les risques de piratage sont surement présents.

Aussi, il existe une application très pratique qui permet à toute personne d'avoir accès à la voiture. Seule condition, le créneau horaire doit être fixé à l'avance, en communiquant simplement une clé numérique au concernée. Pratique. Volvo prévoit d'équiper certains véhicules de ce système "sans clé" à partir de 2017 (mais il sera toujours possible de demander une clé physique).

Tout n’est évidemment pas que beau au MWC 2016...

Pendant le salon, les grèves de métro se poursuivent à Barcelone. Les visiteurs doivent prendre une navette ou des taxis pour se rendre au Mobile World Congress. Cela devient donc plus difficile… avec des longues files d’attente et le déconfort parfois visible sur les visages. Si ne n’est que pour avoir une idée des dernières innovations, on n’y perd rien…

Source: 
IMFURA