Le réseautage, une stratégie dont seuls les vrais leaders ont le secret.

A lire aussi

Mme Minette Libom Li Likeng, Actuelle Ministre des postes et télécommunications du Cameroun. I DR

Il y a des histoires qui sont particulièrement révélatrices quant à l’importance d’entretenir un excellent réseau stratégique. Un exemple? Comment une jeune diplômée en Sciences économiques, option Analyse et Politiques économiques[] et admise à l’École nationale d’administration (rêvant de devenir économiste) est-elle devenue ministre de l’un des plus importants portefeuilles au Cameroun ? Le parcours mis en référence est celui de Mme Minette libom li likeng.

Parfois, à seulement 40 ou 50 ou 60 ans, vous rencontrez, ou alors, on vous parle des personnes qui détiennent à leur actif une feuille de route des plus impressionnantes. Généralement, ces personnes cumulent des multiples fonctions, à l’exemple de l’actuelle ministre des postes et télécommunication. Elle dirige actuellement le Groupe de travail portant sur l’examen indépendant des services offerts pour l’entretien du réseau 4G au Cameroun, ou encore, l’amélioration des services liées à la poste camerounaise.

À la sortie du ronflant forum international sur l’attractivité des investissements au Cameroun à Yaoundé, son département ministériel fût le seul à prononcer un partenariat d’alors, 150 milliards de FCFA, avec la Corée du sud, pour la réhabilitation de la fibre optique. Aujourd’hui, on la considère comme l’une des femmes les plus – sinon la plus – influentes au Cameroun et bien sûr, en Afrique.

Et de quelle manière croyez-vous que celle que beaucoup considère comme leur mentor a obtenu toutes ces éloquentes responsabilités? En postulant traditionnellement avec l’aide du «légendaire» CV? En attendant qu’un illustre inconnu fasse appel à ses services? Pas du tout ! Tout au long de sa remarquable carrière, elle s’est développée un réseau qu’elle a minutieusement entretenu et qui lui a permis d’accéder à toutes ces fonctions d’importance mais encore plus important de bien réussir car ce réseau stratégique souvent permet d'atteindre les objectifs les plus ambitieux.  

Trop souvent, à tort, on croit que le réseautage n’est réservé qu’aux vendeurs et entrepreneurs, alors que les employés et les gestionnaires négligent de se bâtir un réseau d’affaires efficace et influent. Pour Mme Likeng, notre réseau ne se compte pas en nombre de contacts LinkedIn et encore moins Facebook.  Notre réseau est plutôt composé de gens qui nous estiment assez pour nous accorder du temps de qualité afin de : nous conseiller, nous référer pour un emploi, nous appuyer dans un projet ou encore nous mettre en relation avec un client potentiel, ou tout simplement échanger points de vue et observations sur l'environnement d'affaires.  

Et un bon réseau est également composé de personnes aux profils différents les uns des autres. Une erreur que Mme Libom Li Likeng peut remarquer régulièrement est cette tendance qu’ont les gestionnaires à fréquenter des gens qui leur ressemblent ou à côtoyer des individus gravitant autour de la même industrie dans laquelle ils évoluent. Pour modifier ce paradigme, il faut s’efforcer de rencontrer, au moins une fois par semaine, une personne différente de soi et qui œuvre dans un secteur totalement étranger au nôtre. C’est une excellente façon d’ouvrir ses horizons et de s’inspirer de ce qu’il se fait ailleurs. 

Selon l’auteure et professeure à l’Université Harvard, Mme Linda Hill, pour être un gestionnaire et un meneur influent, il nous faut développer trois types de réseaux :  

- un réseau dit opérationnel, composé de personnes pouvant nous aider à accomplir une tâche ou un projet dans le moment présent.  Par exemple, nos collègues de travail. - un autre dit «de développement», composé de personnes qui nous aident à nous améliorer en tant que gestionnaire et leader. Un mentor par exemple. - et un réseau stratégique, celui-ci composé de personnes extérieures à l’industrie.  Ces personnes pourront vous venir en aide dans le futur. Et ne soyez pas étonnés, c’est ce dernier qui est le plus négligé. 

L’un des moyens, parmi les plus intéressants, pour développer un bon réseau stratégique est de s’impliquer dans un organisme (ou une cause) auquel on adhère franchement, car plus on passe de temps à besogner avec des personnes sur un projet qui nous tient à cœur, plus les liens affectifs se renforcent. Attention ! Lorsque l’on s’implique, on respecte son engagement! Il faut livrer impérativement tout ce que l’on promet. Un engagement mal assumé peut ternir votre réputation pour un bon bout de temps. Il faut donc entretenir consciencieusement votre réseau et cibler les individus avec qui vous désirez être liés à long terme. 

Il faut également développer des comportements qui donneront envie aux gens de vous considérer. Mme Libom Li Likeng pourra par exemple, dans le meilleur des cas, nous suggérer quelques-uns : d’abord, faire des rencontres en personne; être à l’écoute; rester soi-même en toutes circonstances; ne pas avoir peur d’exprimer vos divergences d’opinions; se préparer adéquatement aux rencontres; aider sans attendre en retour et toujours faire ce que l’on promet de livrer sont toutes des aptitudes à cultiver pour devenir un excellent «réseauteur».   

Comme vous pouvez le constater, le réseautage stratégique peut vous rapporter plus que vous ne le croyez. Cependant, il faut avoir de bonnes raisons de le faire. Vous devez exprimer clairement aux gens pourquoi vous les sollicitez et comment ils peuvent contribuer à votre succès ou vice versa. Pour cela, contrairement à la croyance populaire, nul besoin d’être les meilleurs amis du monde, c’est plutôt une question d’intérêt et de respect mutuel. 

Finalement, l’engagement est une valeur primordiale. Ce que l’on promet doit être livré en bonne et due forme… et n’hésitez pas à faire preuve d’une authentique générosité. C’est ce qui permet de bâtir des relations basées sur la réciprocité; des relations longues et fructueuses qui seront satisfaisantes pour toutes les parties.  

Et ça, on ne peut pas se tromper, Mme Likeng l’a admirablement bien compris ! 

Source: 
IMFURA