Le contrat d’assurance : Allianz assurance attire notre attention

A lire aussi

Allianz

Assurance de la personne : les erreurs à éviter

Le choix d’une police d’assurance est un instant auquel tout le monde est confronté à un moment ou un autre. On peut simplement prendre la première assurance venue ou au contraire passer des heures à décortiquer chaque contrat, mais dans tous les cas il est important de ne pas faire l’une des erreurs de base suivantes qui peuvent finir par coûter plus d’argent qu’il n’est besoin.

Ne pas avoir d’assurance

Considérer qu’on n’est jamais malade ou qu’on n’a jamais eu d’accident grave et ne pas se protéger contre ces risques peut être une erreur majeure. Il y a beaucoup de manières d’économiser de l’argent, mais tailler dans le budget assurance n’est certainement pas la meilleure des façons de faire. Un long séjour à l’hôpital et/ou la perte de son travail peuvent faire une sérieuse entaille à l’épargne mise patiemment de côté et même être dévastateurs pour les finances du foyer.

Etre trop assuré

Inversement, certaines personnes pensent que plus elles sont assurées, mieux c’est. Même si être trop assuré est certainement moins dommageable que ne pas être couvert du tout, cela peut signifier être couvert pour des choses dont on n’a pas besoin. Il faut lire chaque police d’assurance avant de signer pour s’assurer que la couverture correspond bien au besoin.

Ne pas être suffisamment couvert

Il est évidemment important d’être bien couvert au niveau santé, et d’avoir une couverture en adéquation avec ses risques. On ne pense pas toujours aux autres risques. Ne pas anticiper sur les éventuels aléas de la vie peut s’avérer extrêmement dommageable lorsqu’un problème survient. Protéger sa famille et soi-même, en cas d’incapacité ou d’invalidité, voire de décès, sont des risques à prendre en compte, d’autant qu’il existe des solutions adaptées.

Ne pas se renseigner suffisamment avant de souscrire

Avant de souscrire une assurance, il y a un minimum de recherches à faire sur les différents organismes et ce qu’ils proposent comme couverture. Le choix de l’assurance la moins chère est rarement la bonne manière d’aborder le problème. Il vaut mieux s’efforcer de trouver un contrat qui convienne à son besoin et dont les conditions fi­nancières soient intéressantes. Une autre solution est de garder un œil sur les nouveaux contrats qui sortent régulièrement, pour voir si leurs conditions ne sont pas plus intéressantes que celles dont on dispose actuellement.

Source: 
IMFURA
Imfura Affaires n°5