Le chinois Anhui Shuian Group construira le canal du Mfoundi, au Cameroun, pour 10,8 milliards FCfa

A lire aussi

La Communauté urbaine de Yaoundé, la super-mairie de la capitale camerounaise, vient d’attribuer le marché pour la construction du canal du Mfoundi et d’autres infrastructures connexes, à la société chinoise Anhui Shuian Constructions Group, qui a postulé en groupement avec une autre entreprise dénommée CRBC Addis Engineering.

L’adjudicataire de ce marché, très peu connue au Cameroun, a été préférée à des habitués des marchés d’infrastructures dans le pays tels que le chinois Sinohydro ou encore l’entreprise indienne Angelique International, dont les offres ont été jugées plus onéreuses, soit 17 et 13 milliards de francs Cfa respectivement.

Les travaux de construction du canal du Mfoundi, fleuve qui traverse la capitale camerounaise et dont le débordement du lit cause souvent des inondations dans la ville, sont exécutés dans le cadre du Programme d’aménagement de Yaoundé (Pady). La première phase de ce projet qui a permis de construire 3,5 Km du canal, a été financée à hauteur de 22,3 milliards de francs Cfa par la BAD, et a officiellement induit la création de 1800 emplois directs et indirects.

Afin de financer la seconde phase du Pady, qui intègre le marché sus-mentionné, le gouvernement camerounais a signé avec l’Agence française de développement (AFD), au mois de juin 2014, une convention de crédit d’un montant de 52,5 milliards de francs Cfa.