Le chef de l’Etat camerounais autorise des emprunts de 300 milliards fcfa sur le marché des capitaux en 2016

A lire aussi

@DR

Ça y est ! Depuis le 1er mars 2016, le gouvernement camerounais, via le ministère des Finances, est officiellement autorisé, selon un décret présidentiel publié ce jour-là ; à lever la somme de 300 milliards de francs Cfa sur le marché des capitaux, afin de compléter l’enveloppe budgétaire 2016 de l’Etat du Cameroun.

Cependant, le texte présidentiel arrive simplement en régularisation des opérations de lever de fonds déjà lancées par le Trésor public camerounais dans le cadre de l’exercice budgétaire 2016, notamment sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). En effet, le Cameroun a effectué sa première émission de titres publics de l’année courante sur ce marché le 13 janvier 2016 et a réussi à mobiliser 7 milliards de francs Cfa.

Selon le calendrier prévisionnel des opérations du Cameroun, un montant global compris entre 52 et 57 milliards de francs Cfa devait être mobilisé au premier trimestre 2016 sur le marché des titres publics de la BEAC.

Officiellement, les émissions de titres publics du Cameroun cette année atteindront 370 milliards de francs Cfa, mais 70 milliards de francs Cfa serviront à rembourser des emprunts de court terme contractés sur ce même marché au cours de l’année. Ce qui laissera, en fin d’année, un encours de 300 milliards de francs Cfa, conformément à la loi de Finances 2016. 

Source: 
Investir au Cameroun