LA SOCAVER TOURNE EN PERTE EN 2019

A lire aussi

Logo SOCAVER

Dans un avis de convocation aux actionnaires, relatif à un Conseil d’administration prévu le 30 juin 2020, la Société camerounaise de verrerie (Socaver), spécialiste des emballages qui fournit principalement les sociétés brassicoles (casiers, bouteilles et préformes) au Cameroun, au Tchad, en RCA…, annonce une perte de 2,9 milliards de FCFA au cours de l’exercice clos au 31 décembre 2019.

La perte ainsi enregistrée par l’unique verrerie de la zone Cemac semblait prévisible depuis février 2019. En effet, ce mois-là, apprend-on de bonnes sources, la Socaver a dû arrêter complètement son four numéro 2 pour des besoins de rénovation. Ces travaux, couplés à l’installation d’un atelier de production de préformes (tubes gonflables servant à produire des bouteilles en plastique), ont pris fin en juillet 2019, c’est-à-dire au bout de cinq mois.

Cet investissement global de 5,3 milliards de FCFA a permis de décupler les capacités de production de cette filiale du groupe brassicole SABC, passant de 32 500 à 38 500 tonnes de verre fondues chaque année sur le four numéro 2. Dans le même temps, 300 millions de préformes sont produites annuellement dans l’atelier dédié.

Ces nouveaux investissements, dont les retombées sont plus attendues dans les états financiers de l’année 2020, devraient permettre à la Socaver de conquérir de nouvelles parts de marché au Congo et en Côte d’Ivoire, deux pays dans lesquels l’entreprise a prospecté de nouveaux clients au cours de l’année 2019, apprend-on de sources internes.

Brice R. Mbodiam

Source: 
IMFURA et Investir au Cameroun