La Corée du Sud rétrocède au Cameroun un centre de formation à la culture du riz

A lire aussi

Riz © InvertirAuCameroun
La ferme rizicole d’Avangan, dans la région du Centre, dont les infrastructures ont été mises en place par le gouvernement de la Corée du Sud, est désormais la propriété de l’Etat camerounais. C’est à la faveur de la rétrocession, le 28 mars 2018, aux autorités camerounaises, de ce centre de formation en agriculture, spécialisé dans la riziculture irriguée.
 
Fruit de la coopération Cameroun-Corée, le projet de riziculture irriguée a déjà permis, selon le ministre camerounais de l’Agriculture, Henri Eyébé Ayissi, de  mettre au point 37 nouvelles variétés de riz.
 
Par ailleurs, apprend-on de cette autorité, le projet susmentionné a, depuis l’année 2016, permis de distribuer 15 tonnes de semences certifiées de riz et 3 tonnes de semences certifiées de riz pluvial aux producteurs camerounais, cargaison de semences susceptible d’induire la création de plus de 600 hectares de rizières.
 
Au-delà de la production, aussi bien de semences améliorées que du riz lui-même, le projet vise à s’approprier l’expérience coréenne en matière de production de cette céréale, qui fait partie des produits les plus consommés et les plus importés au Cameroun. 
Source: 
Investir au Cameroun