Des appuis financiers de 32 milliards de FCFA pour les PME impactées par le coronavirus au Cameroun - Investir au Cameroun

A lire aussi

PME exchange

Au cours d’un point de presse organisé le 5 octobre 2020 à Yaoundé, la capitale du pays, le ministre camerounais des PME, de l’Économie sociale et de l’Artisanat, Achille Bassilekin III, a annoncé le décaissement d’une enveloppe de 2 milliards de FCFA, pour soutenir des PME et autres artisans sinistrés par le Covid-19.

Cette enveloppe est la part allouée par le Premier ministre (répartition faite le 22 juillet 2020) au département ministériel sus-mentionné, sur les 180 milliards de FCFA du Fonds national de solidarité pour la lutte contre le coronavirus. Créé par le chef de l’État le 31 mars 2020 (au lendemain de la confirmation des premiers cas au Cameroun), avec une dotation initiale d’un milliard de FCFA, ce fonds a été substantiellement renfloué à la suite du collectif budgétaire du 3 juin 2020.

Cet appui financier, octroyé suivant des « conditions d’éligibilité équitables et rigoureuses », contenues dans un « guide d’accompagnement » édité par le ministère des PME, n’est cependant pas le seul soutien financier accordé par l’État aux PME, souligne-t-on dans ce département ministériel. En effet, apprend-on, dans le cadre du Programme de résilience économique et financière, plusieurs autres PME locales recevront des appuis par l’entremise d’autres départements ministériels, également bénéficiaires des allocations du Fonds national de solidarité pour la lutte contre le coronavirus.

Ligne de crédit de la BGFI

Il s’agit notamment des ministères de l’Économie (10 milliards FCFA pour le soutien aux entreprises) ; des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (un milliard FCFA pour le renforcement des capacités de production des industries pharmaceutiques locales) ; de l’Agriculture et du Développement rural (6 milliards de FCFA pour soutenir les petites entreprises agricoles et les petits producteurs des filières riz, maïs, mil, production d’engrais organiques et de semence)…

Il en est de même des ministères de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales (2 milliards de FCFA pour appuyer la production dans les filières poissons, poussins, petits ruminants, œufs, porcelets et alevins) ; de la Promotion de la Femme et de la Famille (1,5 milliard de FCFA pour la production des masques dans les 360 communes) ; du Tourisme et des Loisirs (190 millions de FCFA mis à la disposition des très petites entreprises et des PME du secteur de la restauration).

A ces appuis financiers directs, il convient d’ajouter la ligne de crédit de 10 milliards de FCFA mise à la disposition du gouvernement par la filiale camerounaise du groupe bancaire gabonais BGFI, le 1er septembre 2020. Cette cagnotte, a-t-on appris lors de la cérémonie de signature de la convention y afférente avec le ministère des Finances, est destinée à soutenir les PME impactées par la pandémie du coronavirus.

En somme, 32,7 milliards de FCFA d’appuis financiers sont disponibles pour les PME impactées par la pandémie de coronavirus au Cameroun. 

Source: 
Investir au Cameroun