Camrail met temporairement hors service une partie de ses voitures voyageurs pour «anomalie sur des boîtes d’essieux»

A lire aussi

Déraillement

Le transporteur ferroviaire camerounais, Camrail, annonce avoir décidé, depuis le 11 février dernier, de mettre temporairement hors service une partie de ses voitures voyageurs (wagons), dont le nombre n’a pas été précisé.

Cette décision, apprend-on dans une note d’information émanant de l’opérateur ferroviaire, «est consécutive à l’apparition le 26 janvier 2017, d’une anomalie constatée simultanément sur quatre boîtes d’essieux (dispositif qui porte les roues, Ndlr) de voitures du parc CSR lors du contrôle de maintenance régulier programmé».

Cette mesure, apprend-on, a conduit à une modification de la composition des trains, notamment sur la ligne Yaoundé-Ngaoundéré, sur laquelle ne sont désormais proposées que les places de 2ème classe.

Les voitures concernées par cette décision ont toutes été mises en service en mai 2014. Elles ont été livrées au transporteur ferroviaire camerounais par la société chinoise CSR Nanjing.

La découverte de ces anomalies intervient trois mois après la catastrophe ferroviaire survenue le 21 octobre 2017 à Eséka, laquelle avait officiellement fait 79 morts et environ 600 blessés. Les résultats de l’enquête officielle ouverte par les autorités camerounaises pour faire la lumière sur les causes de cet accident de train sont toujours attendus.

Source: 
Investir au Cameroun