Cameroun : la BID injectera plus de 17 milliards FCfa dans l’agriculture dans la région de l’Ouest

A lire aussi

Les autorités publiques camerounaises s’attèlent en ce moment à sélectionner les coopératives agricoles du département du Noun (région de l’Ouest), devant être impliquées dans la seconde phase du Projet de développement rural du Mont Mbappit (PDRM-II), qui démarrera dans les prochains mois, a-t-on appris de bonnes sources.

Cette 2ème phase d’une durée de 5 ans, qui intervient après une première phase implémentée entre 2006 et 2012, nécessitera des financements d’un montant total de 19 milliards de francs Cfa. Sur cette enveloppe, 91%, soit environ 17,7 milliards de francs Cfa, seront mis à disposition par la Banque islamique de développement (BID), contre 9%, soit environ 1,3 milliard de francs Cfa pour l’Etat du Cameroun.

Les projets à développer dans le cadre de ce projet concernent, apprend-on, cinq filières agricoles. La localité de Foumbot accueillera les projets de développement des cultures maraîchères, tandis que la culture du riz sera développée dans les localités de Koutaba et Bangourain.

Les coopératives et regroupements de paysans de Malentouen seront appuyés dans le développement de la filière huile de palme, pendant qu’à Massangam, l’on se focalisera sur la culture du manioc. Les localités de Njimom, Kouoptamo et Magba développeront des projets dans la filière maïs.

Source: 
IMFURA