Cameroun : 5 Informations utiles en ce Jeudi

A lire aussi

@DR

1-      Ces jolis écouteurs Bose que vous portez dans l’avion vous espionnent.

Ils ont beau être insonorisés, ils ne sont pas sourds pour autant à ce que font leurs utilisateurs. C’est du moins l’affirmation d’une poursuite contre la société Bose intentée à la cour fédérale de Chicago. Selon celle-ci, l'application mobile Bose Connect enregistre la musique et les balados écoutées par les utilisateurs de ses écouteurs sans fil, puis revend l'information à des tiers, à des fins publicitaires ou autres. «Les gens mettent ces écouteurs sur leurs oreilles et croient que c’est un acte privé, mais ils cèdent une information qu’ils ne veulent pas nécessairement partager», résume Christopher Dore, avocat associé à la poursuite, à Reuters. À un prix de détail tournant autour des 400 $, on s’attendrait pourtant à ce que les écouteurs Bose génèrent assez de revenus pour ne pas avoir besoin d'une source de revenus additionnelle…

2-      La Douane camerounaise enregistre une croissance de ses recettes au 1er trimestre 2017

Au premier trimestre 2017, la DGD a cumulé des recettes (base caisse) de 179,77 milliards de FCFA contre 176,834 milliards de FCFA à la même période en 2016. Une tendance haussière de 2,939 milliards de FCFA. Pour le seul mois de mars 2017, sur des prévisions de 67,563 milliards de FCFA, l’on comptabilise 92,438 milliards de FCFA de recettes douanières. Soit, un taux de réalisation de 137%. Cette performance est portée par un ensemble d’arguments, selon la DGD. Il s’agit notamment de l’amélioration de la prise en charge des marchandises et la maximisation du recouvrement des droits et taxes de douane.

3-      Un candidat à la présidentielle française a des leçons à donner aux PDG qui veulent être partout à la fois.

Mardi dernier, Jean-Luc Mélenchon est apparu sur sept scènes différentes, en trois dimensions, grâce à une technologie holographique qui fera l’envie de ces gestionnaires qui doivent composer avec plusieurs rencontres d’affaires en simultané. Le candidat, qui est souvent dépeint dans les médias français comme un représentant d’une gauche politique vieillissante, fait ainsi d’une pierre deux coups : non seulement est-ce qu’il peut ainsi se rapprocher de ses supporters dans différentes régions de l’Hexagone sans avoir à se déplacer physiquement, mais en plus, «ça lui permet de dire que sans égard à son âge, il est confortable avec les nouvelles technologies», explique l’analyste politique Jean-Daniel Levy à AFP. Peu importe le résultat des élections françaises, on ne sera pas surpris de voir cette technologie reprise par d’autres conférenciers, politiciens ou gens d’affaires, au courant des prochains mois.

4-      Le populisme est-il un effet pervers de l’inégalité salariale?

L’affection aveugle que semblent vouer les «Américains blancs de la classe moyenne» à Donald Trump depuis son entrée en politique a généré son lot d’hypothèses, mais la Harvzrd Business Review a peut-être trouvé une piste de réflexion un peu plus générale à ce phénomène. Selon ses plus récentes recherches, les hommes dont le salaire est inférieur à celui de leur conjointe seraient davantage politisés, sans égard à leurs préférences idéologiques. Ainsi, les gens d’allégeance conservatrice renforcent leur opinion contre l’avortement et l’aide gouvernementale internationale, entre autres. Ceux ayant une vision plus libérale des choses adoptent l’attitude inverse plus fermement. La publication conclut : avoir le plus gros revenu dans le couple est un trait identitaire important pour l’Américain moyen, en fonction duquel ses préférences politiques seront renforcées, ou au contraire, plus détendues.

5-      Forum Cameroun – Tunisie les 8 et 9 Mai 2017

Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Louis Paul Motaze, informe que, dans la cadre de la coopération bilatérale entre le Cameroun et la Tunisie, un forum économique se tiendra à Yaoundé les 8 et 9 mai 2017.

Selon Louis Paul Motaze, « cet important rendez-vous prévu en marge de la réunion du comité de suivi de la 10è session de la Grande commission de la coopération bilatérale entre le Cameroun et la Tunisie, constitue une opportunité d’échanges entre les investisseurs tunisiens et les opérateurs économiques camerounais ». Il ajoute que ledit forum permettra de convenir des possibilités de joint-ventures et de financement des projets d’intérêt commun dans les domaines tels que l’agriculture et l’agro-industrie, les énergies renouvelables, les technologies de l’information et de la communication, l’énergie, les bâtiments publics, l’enseignement supérieur, la santé, l’industrie pharmaceutique, le tourisme, etc.

Source: 
IMFURA