Cameroun : 5 informations à considérer cette semaine

A lire aussi

@ DR
  1. Des journées économiques camerounaises annoncées en Chine du 9 au 15 octobre 2017

Le groupement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam) et le cabinet Abuder organiseront, du 9 au 15 octobre 2017, des Journées économiques, industrielles et commerciales du Cameroun en Chine. L’évènement se déroulera dans la ville de Beijing

2.Deux Ex-DG français inculpés dans l’affaire des détournements à la BICEC, la filiale camerounaise du groupe BPCE

Pascal Rebillard, directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec) entre 2008 et 2012, et Pierre Mahé, qui a présidé aux destinées de cette filiale du groupe bancaire français Bpce, sur la période 2012-2015 ; n’étaient pas présents lors du procès pour détournements de fonds qui s’ouvrait ce 20 juillet 2017 à Douala. Ils étaient inculpés pour «complicité d’abus de confiance et escroquerie aggravés, complicité de faux et usage de faux en écriture privée ou de commerce».

3.AFRUIBANA, la première association panafricaine de producteurs et d’exportateurs de fruits, prend naissance

AFRUIBANA, association de droit camerounais, regroupe plusieurs représentants de producteurs et d’exportateurs de différents pays subsahariens, notamment l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) ou encore l’Organisation des producteurs-exportateurs de bananes, d’ananas, de mangues et autres fruits de Côte d’Ivoire (Obamci).

Cette association de producteurs et d’exportateurs de fruits, essentiellement du Cameroun, de Côte d’Ivoire et du Ghana, a été officiellement lancée mercredi 19 juillet à Bruxelles, à l’occasion de la visite du ministre camerounais du commerce, M. Luc Magloire Mbarga Atangana, auprès des institutions européennes. Cependant, d’aucun s’interrogent sur les raisons de son lancement à l’étranger plus tôt qu’au Cameroun ou dans un autre pays africain.

4.La dette publique du Cameroun au mois de mai 2017 estimée à 5 383 milliards de FCFA, soit 30% du PIB

La Caisse autonome d’amortissement (CAA), gestionnaire de la dette publique du Cameroun, informe qu’au 31 mai 2017, l’encours de la créance publique est estimé à environ 5383 milliards de FCFA, représentant 30,3% du Produit intérieur brut (PIB). On se rappelle qu’en début d’année, les institutions internationales, notamment la Banque Mondiale et le FMI jugeait déjà la dette publique très élevée.

5.La Cobac menace de sanctionner des commissaires aux comptes des établissements de crédit de la Cemac  

Halilou Yerima Boubakary (photo), le secrétaire général (SG) de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), menace de sanctionner des commissaires aux comptes des établissements de crédit dans la zone Cemac. C’est le fait saillant qui ressort de la 4ème rencontre bisannuelle, tenue fin juin, à Libreville, au Gabon.

 

Source: 
Investir au Cameroun et IMFURA