Apple n'a jamais vendu autant d'iPhone

A lire aussi

Photo: 123rf.com

Le groupe informatique américain Apple a vu ses ventes d'iPhone repartir à la hausse sur le trimestre des fêtes, faisant croître le chiffre d'affaires, mais son bénéfice net a encore reculé et les prévisions restent mitigées.

Tim Cook frissonne de plaisir en indiquant que le groupe a généré lors du dernier trimestre les revenus saisonniers les plus élevés jamais enregistrés, et battu plusieurs records d’affilée.

La marque à la pomme a publié mardi des résultats globalement meilleurs que prévu pour les trois mois achevés fin décembre, qui constituent le premier trimestre de son exercice décalé.

Apple a écoulé au total 78,29 millions d'exemplaire de son célèbre Smartphone sur ce trimestre, un niveau supérieur aux attentes des analystes qui escomptaient seulement 77 millions environ, et amélioré de 5% comparé au record de ventes d'un an auparavant. Cela a eu un effet direct sur le chiffre d'affaires du groupe, qui est reparti à la hausse après trois trimestres consécutifs de baisse: il affiche une progression de 3% à 78,4 milliards de dollars, quand les analystes attendaient un milliard de moins en moyenne.

Le bénéfice net a en revanche encore baissé, de 2,6% à 17,9 milliards, mais le résultat par action, qui sert de référence à Wall Street, a lui aussi dépassé les attentes du marché (3,36 dollars contre 3,22 dollars anticipés).

Ces bonnes surprises étaient applaudies à la Bourse de New York, où l'action Apple gagnait 2,55% vers 22H10 GMT. Les investisseurs semblaient ignorer dans l'immédiat des prévisions décevantes pour le trimestre en cours: Apple vise un chiffre d'affaires de seulement 51,5 à 53,5 milliards de dollars, quand les analystes espéraient jusqu'ici 53,9 milliards en moyenne.

Les résultats trimestriels confirment par ailleurs la dépendance persistante du groupe vis-à-vis d'un seul produit vedette. Près de 70% de son chiffre d'affaires proviennent toujours des ventes d'iPhone.

Les services (iTunes, App Store, Apple Music, Apple Pay, etc.), sur lesquels Apple a beaucoup mis l'accent depuis un an comme relais potentiel de croissance, ont certes vu leur chiffre d'affaires grimper de 13% à 7,17 milliards de dollars ce trimestre, mais cela ne représentent toujours que 9% des revenus totaux.

Parmi les autres produits en vue, les ordinateurs Mac affichent des ventes en petite hausse de 1% à 5,37 millions d'unités, mais celles des tablettes iPad continuent de reculer (-19% à 13,08 millions).

Source: 
Les Affaires et AFP